loader image
12Octobre
Auteur
La Rédaction

Détection des signaux de radicalisation sur le web

Quand l’analyse sémantique permet de lutter contre le terrorisme grâce à la détection des signaux de radicalisation.

Si Eloquant accompagne des entreprises de premier plan, telles MACIF, iQera, SFR, Daimler, avec sa solution d'analyse sémantique dans une optique d'amélioration continue de leur Relation Client, ses experts linguistes-informaticiens participent aussi à des projets de recherche européens d'envergure, au sein desquels le moteur d'analyse sémantique Eloquant s'avère un outil précieux et incontournable.
saffron_analyse_semantique_detection_signaux_radicalisation

Quand l’analyse sémantique permet de lutter contre le terrorisme grâce à la détection des signaux de radicalisation.

 

Le projet européen SAFFRON

 

Dans un contexte de risques d’attentats avérés sur notre sol, il est plus que jamais primordial, en termes de sécurité intérieure, de savoir détecter, au plus tôt, tout signe de radicalisation. Aussi, et même si le sujet s’éloigne quelque peu de la Relation Client, il nous semble donc intéressant de revenir sur le projet SAFFRON (Semantic Analysis against Foreign Fighters Recruitment Online Network) qui met en exergue l’intérêt de l’analyse sémantique pour adresser ces enjeux majeurs.

 

Ce projet Européen, financé par le Fond de Sécurité Intérieure de l’Union Européenne, présente un enjeu majeur et stratégique pour la sécurité européenne. Il avait pour mission de construire un système capable de détecter rapidement le recrutement des combattants étrangers par les groupes terroristes en Europe, avec un focus sur Daesh et Al-Qaïda.

 

Il a rassemblé une quinzaine de partenaires de différentes nationalités européennes, dont Eloquant, et a utilisé sa solution d’analyse sémantique automatisée.

 

La détection des signaux faibles

 

Les réseaux sociaux étant désormais le canal de communication et de recrutement privilégié des groupes terroristes, il s’agissait de pouvoir identifier, collecter, traiter et exploiter les données que les auteurs diffusent sur les réseaux sociaux, avec 3 objectifs précis :

 

  • Objectif 1 : Réaliser et tester un outil qui serait utilisé par les acteurs pertinents (dont les membres du projet) pour identifier rapidement à la fois toutes les activités Internet de recrutement direct et indirect de combattants étrangers, et tous les signaux (faibles ou forts) montrant une radicalisation d’un individu.

 

  • Objectif 2 : Analyser les tendances récentes relatives au recrutement des jeunes européens par les groupes terroristes.

 

  • Objectif 3 : Analyser la stratégie de communication en ligne des groupes terroristes et développer une campagne sur les réseaux sociaux pour s’opposer à leur propagande.

 

 

L’analyse sémantique, outil incontournable

 

Le groupe d’expert s’est appuyé sur le moteur d’analyse sémantique d’Eloquant pour étudier les stratégies de communication de recrutement déployées sur les réseaux sociaux par les agents de ces groupes terroristes : les narrations d’évènements circulant sur les réseaux sociaux, les mythes utilisés, les tropes argumentatifs (figure de rhétorique par laquelle un mot ou une expression est détourné de son sens propre) ont ainsi été finement analysés, de même que leur évolution dans le temps.

L’analyse sémantique a aussi permis d’identifier les besoins, les valeurs et les contextes sociaux-culturels de la cible privilégiée de ces groupes terroristes. Grâce à la détermination de ces personae ou profils types, des actions destinées à contrecarrer leur propagande ont pu être adressées avec les arguments, langages, formes, canaux adaptés.

 

 

Si, dans le secteur de la Relation Client, les enjeux sont souvent bien moins sensibles, la logique est identique : identifier les signaux faibles ou forts à partir d’une masse de données textuels issus du web, d’enquêtes, de conversations téléphoniques, pour les transformer en valeur stratégique et en plans d’actions.

 

Envie de vous lancer  ?  Découvrez comment tester l’analyse sémantique via un POC.